topMenu

Il était un jour… Quand la Comtesse de Ségur vit brûler Moscou

Pour les lecteurs à partir de 11 ans

8,90 

commander

Quand on est la Comtesse de Ségur, on sait raconter une histoire ! Et particulièrement celle de son enfance, lorsqu’elle était encore Sophie Rostopchine, fille du gouverneur de Moscou, durant l’invasion de Napoléon en Russie en 1812.Alors que l’armée est aux portes de la ville, il lui faut fuir, laisser tout ce qu’elle connaît derrière elle pour échapper au danger. Quitter son père aussi, et voir dans la nuit s’allumer un brasier sans fin, prêt à tout engloutir sur son passage…

Avec au milieu de ce chaos, une énigme latente : est-il possible que son père ait réellement fait brûler Moscou ?

Biographie de la Comtesse de Ségur :
De famille aristocratique russe, la jeune Sophie suit en exil son père, le gouverneur Rostopchine, après que celui-ci a provoqué le terrible incendie de Moscou. Établie en France, elle n’a pas vingt ans quand elle épouse l’homme dont elle rendra le nom célèbre, Eugène de Ségur. Rien ne semblait prédisposer la comtesse de Ségur à devenir écrivain. Lorsqu’elle prend pour la première fois la plume, elle est déjà grand-mère. La France de Napoléon III découvre alors les contes puis les romans d’un auteur à nul autre pareil, dont les oeuvres vont enchanter des générations d’enfants. Puisant dans sa mémoire, la comtesse raconte les joies et les malheurs de la petite Sophie avant de croquer nombre de personnages inoubliables. Mis en scène entre 1856 et 1871, le pauvre Blaise, le fortuné Gaspard, François le Bossu, le général Dourakine et tant d’autres composent le socle d’un genre promis à un bel avenir : la littérature pour la jeunesse.


Date de parution : 1er octobre 2015
ISBN : 978-2-3674-0337-3
13x19 cm - 160 pages