topMenu

Amanda, du blog Les fantasy d’Amanda

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Faisons simple : je m’appelle Amanda, j’ai 27 ans et je travaille actuellement en tant que rédactrice web et chargée de référencement. Je ne vous étonnerai pas en précisant que ma passion, depuis toute petite, est la lecture !

Quel est ton genre littéraire favori ?

C’est facile à deviner, puisque je l’ai intégré à mon pseudo : la fantasy, même si j’apprécie globalement tous les genres de l’imaginaire.

Comment/pourquoi t’es-tu lancée dans l’aventure de blogueuse ?

La raison est simple : l’envie d’échanger avec d’autres passionnés. Il y a peu de lecteurs dans mon entourage et, parmi ces derniers, rares sont ceux qui aiment la fantasy. D’ailleurs, pour en avoir fait l’expérience, expliquer à d’autres lecteurs, plus orientés contemporain ou policier, que l’on aime les histoires de magie et de dragons, ce n’est pas toujours évident. J’ai bien souvent reçu des regards étonnés, voire même des mines sceptiques. En effet, pour beaucoup, les genres de l’imaginaire sont réservés aux plus jeunes. Il faut croire que j’ai conservé mon âme d’enfant 🙂 ! J’ai cependant mis du temps à créer mon blog, car je voulais faire les choses bien : choisir une plateforme adaptée, créer un logo, intégrer un système de notation, etc. C’est désormais chose faite depuis plus de 2 ans et… je suis complètement accro ! 🙂

Quel est ton auteur.ice préféré.e ?

Impossible pour moi de répondre à cette question. Je pourrais citer J.K. Rowling, car c’est la saga Harry Potter qui m’a donné le goût de la lecture, mais ce ne serait pas juste pour les auteurs que j’ai découverts par la suite. Disons plutôt que j’ai des valeurs sûres comme Brandon Sanderson, Robin Hobb, Mathieu Gaborit, Pierre Bottero, Manon Fargetton, Brent Weeks…

Quel est le roman Scrineo qui t’a le plus marqué ?

Difficile de choisir ! Pour être honnête, c’est plutôt une auteure qui m’a marquée : Aurélie Wellenstein. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai découvert mon premier Scrineo, Le Roi des Fauves, qui a frôlé le coup de cœur. Depuis, j’ai tendance à me jeter sur ses dernières parutions, même si je n’ai pas lu l’ensemble de ses ouvrages. Ce qui me plaît dans ses écrits, c’est qu’elle aborde des thématiques fortes sans pour autant édulcorer les faits. C’est dur, c’est sanglant, mais toujours criant de vérité ! Et ça marche à merveille avec moi !

 

Pour visiter son site, c’est par ici !