Historique de Scrineo

Créées en 2005 autour d’innovations numériques, les éditions Scrineo ont fait le chemin inverse de la tendance, en allant vers le papier, convaincues que le livre était le meilleur vecteur des idées, bien supérieur à Internet pour développer une réflexion.

Dès 2006, nous lancions nos premiers essais et documents sous le label Les carnets de l’Info, avec une réflexion sur la transmission et la mémorisation de l’information. C’est dans cette démarche que nous avons lancé en 2013 la revue l’éléphant, la seule revue de culture générale – c’est-à-dire traitant de tous les thèmes du savoir, les sciences, l’histoire, la littérature, la philosophie,…- en focalisant sur la mémorisation des connaissances (travaux menés avec le LEMC de l’université Lyon II) ; cette revue rencontre un succès croissant et son tirage est passé de 20 000 exemplaires en janvier 2013 à 40 000 ex aujourd’hui.

Le livre est aussi le lieu de l’émotion.

Depuis 2010, Scrineo se développe sur cet axe. La littérature. Littérature de genre, dans un premier temps, avec des auteurs exclusivement francophones. Pari un peu fou, alors que les traductions de l’anglais dominent largement ce secteur.

Nos thrillers ont tous été finalistes de prix, et quelques-uns lauréats (dont Contractors, prix Intramuros du festival de Cognac). Nos romans pour la jeunesse et les jeunes adultes, également récompensés par des prix prestigieux (Imaginales en 2013, Incorruptibles en 2012, Elbakin.net, Oriande, etc…) sont souvent couronnés de succès en librairie (plus de 50 000 exemplaires vendus pour Les Hauts Conteurs, 20 000 pour Le Livre de Saskia, 15 000 pour Le Puits des mémoires, qui deviennent des séries de référence de l’imaginaire français).

En septembre 2014, les éditions Scrineo publient Un livre, un arbre et des emmerdes de Julien Simonet, leur premier roman de littérature générale.

L’équipe de Scrineo compte aujourd’hui 7 personnes.

Les éditions Scrineo sont diffusées par Volumen depuis 2009