Chronique de La nuit n’est jamais complète par La Fabrique de polars

Ma Fabrique de Polars a chroniqué le second thriller de Niko Tackian, La nuit n’est jamais complète.
En voici quelques extraits.

Eblouissant. Magistral.

Dans un style maîtrisé, Niko Tackian manipule avec une prodigieuse dextérité des personnages en proie à une succession de cauchemars. Il est rare de vivre un tel suspense. Le dénouement est réellement inattendu, imprévisible.

Un thriller qui se dévore d’une traite tant l’histoire est prenante.

Pour lire cette chronique dans son intégralité, cliquez ICI !